• Portrait

  •  

     Ma belle aventure céramique débute en Puisaye, au château de Ratilly, dans les années 80, lors de stages d'été.

    Nathalie Pierlot, Colette Biquand sont les 1ères "responsables" d'une passion qui n'allait que grandir...

    J'entame des études de Pharmacie, et la céramique n'est plus qu'un rêve...

    Dix ans d'Industrie Pharmaceutique, et de nouveau une belle rencontre, en 2001, Nathalie Laroque et son atelier "Sur le chemin du nuage blanc", à Paris. une année de vrais partages et d'échanges, ses émaux sont beaux, j'ai vraiment envie d'aller plus loin... Mais la céramiste déménage ...je repars en quête d'un atelier qui me convient.

    2004: déménagement à Rouen et tournant dans ma vie: je laisse l'Industrie Pharmaceutique pour l'officine, mais surtout je me décide à me remettre sérieusement à la céramique: mes 40 ans m'offrent un tour et un "atelier au fond du jardin".

    C'est l'atelier parisien d' Annie Metzger "Terre de Lune", qui m'ouvre à nouveau en 2006 les portes de la céramique, et notamment celle des émaux de grès.

    En 2007, rencontre avec Augusto Tozzola, et pratique du tournage: sa rigueur et la passion pour son métier qu'il aime transmettre ont une incidence majeure sur mon nouveau chemin de vie.

    En parallèle, j'entame la formation sur 2 ans d'Héléna Klug, "analyse, comprehension et pratique des émaux de grès", qui m'ouvre la porte des émaux haute température; une belle rencontre, humaine tout d'abord et des cours uniques, basés sur la chimie et l'observation, la transmission d'une méthode rigoureuse. Commence alors un long chemin de recherches...

    En 2008, je découvre la cuisson Raku, avec Geneviève Chevallier. J'aime ce rapport au feu, les surprises des cuissons; Mon atelier, en pleine nature, me permettant ce type de cuisson je me lance seule et expérimente.